Monday, October 22, 2007

Wikipédia, à nouveau

Disons-le tout de go : j'ai rechuté :-D
Plus sérieusement, après un long "wikibreak" (terme consacré quand un contributeur décide de prendre du recul) de presque un an, j'ai à nouveau envie de participer à cette grande aventure.
En un an, quelques choses ont changées : les critiques que j'émettais sont à présent publiques et couramment reprises, y compris dans les médias, maheureusement. La situation semble s'être considérablement améliorée, toutefois : les petits clans qui s'étaient formés sur la Wikipédia francophone ont mis de l'eau dans leur vin. Certains sont partis, ce qui est une bonne chose.
J'ai eu le plaisir de participer au colloque sur Wikipédia qui s'est tenu vendredi et samedi dernier (malgré les grèves). Les thèmes étaient la validation du contenu, la constitution d'un réseau d'experts et les rapports avec le monde éducatif.
Ce colloque était très intéressant, avec de nombreux intervenants ayant des idées vraiment originales. Je pense que ça va contribuer à faire évoluer les choses favorablement dans les prochains temps. Ce colloque m'a également permis de reprendre contact avec l'actualité du Wikimonde, que j'avais un peu perdu de vue ces derniers temps. Je me sens prêt pour nager à nouveau au milieu du courant.

4 comments:

ben said...

Espérons-le ! Mais faut-il être pour ou contre l'évaluation par des experts ? En tant qu'ancien contributeur, je crains qu'un système d'évaluation ne conduise à un abandon des principes d'ouverture et de neutralité... Il me semble donc qu'il faudrait organiser un fork français, mais bon, perso, g pas le temps, pas les serveurs, et g pas le temps d'acquérir les compétences... Mais que penserais-tu d'un tel projet ?

Traroth said...

Personnellement, je suis contre toute idée de fork, et pour une raison simple : je n'ai pas de raison de penser pouvoir faire mieux que ce qui se fait déjà. Wikipédia et la communauté des wikipédiens a réussi a faire rouler sa pierre plutôt loin, grâce à leur effort collectif, et je trouve un peu présomptueux (ceci n'est pas une attaque personnelle, Ben) ceux qui, tel Larry Sanger, disent "moi, je sais ce qu'il faut faire", ce qui sous-entend qu'il pense que lui, là, tout seul, croit tenir la solution là où des milliers de personnes réfléchissant au même problème en commun.
Je chercherais toujours à changer les choses de l'intérieur, et je crois que pour l'instant, ça a plutôt bien réussi, même si ça fait souvent mal, par exemple quand il faut s'opposer frontalement à la volonté des autres.
Des expériences de fork ont déjà été tentées par la passé. Citizendium n'est pas vraiment un fork, mais un recommencement "from scratch", et on ne peut pas vraiment dire que ça soit un franc succès. On peut aussi parler de l'Enciclopedia Libre, en espagnol, qui est un fork (très précoce : 2002, si ma mémoire est bonne) de Wikipédia, hébergée par l'université de Séville.
Pour parler du sujet le plus important de ton commentaire : l'évaluation par des experts pose des problèmes, mais tout dépend de la manière dont c'est fait. J'ai eu l'occasion d'en discuter avec Sébastien Hache, de Sesamath, lors du colloque, et des axes permettant de faire ça intélligement existent. Tout l'enjeu est de ne pas perdre en route les qualités qui font le succès de Wikipédia, comme tu le soulignes très justement, et d'en acquérir de nouvelles, et tout simplement d'améliorer la richesse de Wikipédia. Mais rassure-toi, personne n'a l'intention de faire faire un demi-tour à 180° à Wikipédia et de passer à un modèle d'encyclopédie traditionnelle.

Anonymous said...

S'agissant du problème de l'expertise, me voilà rassuré ! Si on a de telles garanties d'ouverture, je serais prêt à revenir contribuer. Sauf que je ne participerai jamai plus à une prise de décision. C'est trop stressant !

Par contre, je ne suis pas d'accord avec toi sur l'idée du fork. Pour une raison fort simple. Je pense que Wikipédia est un bon projet, qui évolue intelligemment du fait de l'intelligence de tous ces gens qui réflechissent dessus. D'accord avec toi sur ce point. Mais, l'avantage d'un fork, c'est que ca permet de suivre des voies qui n'ont pas été suivies sur Wikipédia pour diverses raisons. Et je pense que la diversité a toujours du bon, elle permet d'explorer des chemins différents !

Je pense à un exemple. Plutôt que la neutralité de point de vue, qui crée des conflits interminables, il pourrait être intéressant de dupliquer les articles. Je prends un exemple que je connais bien. Un article comme libéralisme pose des problèmes interminables entre les contributeurs. Donc, pour caricaturer. Il pourrait être intéressant de faire un article libéralisme pour les gauchos. Et un article libéralisme pour les libertariens. Comme ça, ça éviterait pas mal d'embrouilles, et on conserverait la neutralité de point de vue, qui permet au lecteur de disposer de plusieurs points de vue...

Actuellement, je pense que tu seras d'accord sur le fait que ce système n'est pas possible sur Wikipédia. Mais un fork permettrait de l'expérimenter. C'est ça l'intérêt.

De plus, l'avantage de travailler sur du LGPL, c'est qu'on ne disperse pas les efforts. Les avancées faites sur une encyclopédie wiki pourraient être intégrées dans une autre encyclopédie en LGPL.

Au final, chacun bosserait comme il voudrait, mais tout le monde pourrait profiter du boulot des autres, en le faisant migrer sur une autre encyclopédie. Je pense que ça rejoindrait plus l'idée d'un Internet libre qui est développée par Benjamin Bayart. http://www.fdn.fr/Internet-libre-ou-Minitel-2.html

Qu'en penses-tu ?

Sinon, une dernière question qui m'intéresse. Sais-tu si le problème de virgin cola est réglé ?

ben

Traroth said...

Je ne suis plus guère les discussions du Bistro, et donc je ne connais pas le problème concernant le Virgin Cola.
Encore une fois, un fork ne me parait souhaitable. Ca disperse les efforts, tant dans la rédaction qu'au niveau communication ou financement.
Expérimenter, ce n'est pas la même chose. Mettre en place un wiki pour tester un point particulier peut être une bonne idée, selon le cas.