Sunday, February 01, 2009

La manifestation du 24 janvier 2009

Voici quelques photos de la manifestation pour la paix en Palestine, le samedi 24 janvier (prise avec mon téléphone portable, puisque je me suis montré imprévoyant et que je n'ai pas emmené mon reflex) que j'évoquais le 29 janvier. Aucun média n'en a parlé, à part l'AFP, alors je fais ce que je peux...

Place Denfert-Rochereau, avant la manifestation, des casseurs d'origine inconnu (j'ai entendu plusieurs hypothèses quant à leur appartenance) agressent des manifestants. L'un des manifestants a le visage en sang :


Après l'attaque, la police s'interpose... afin de permettre l'évacuation des agresseurs en toute sécurité ! A ma connaissance, aucune interpellation n'a été effectuée...


La police orientant "subtilement" le cortège, boulevard Raspail, afin d'être certain qu'il ne se dirige pas vers l'Elysée et ne trouble pas la quiétude de Sarkozy :


Certains manifestants sont très jeunes, et leurs banderoles démentent toute idée de manifestation islamiste :


Un CRS procédant au fichage (Edvirp ? STIC ? DCRI ?) de citoyens responsables manifestants pacifiquement. Mais contre les options politiques gouvernementales...


La masse des manifestants. 20000 selon les organisateurs, 9500 selon la police :


Sur le camion de tête du cortège, aux Invalides, un homme brandit simultanément le drapeau français et le drapeau palestinien. Encore une preuve du caractère républicain de cette manifestation :

2 comments:

Nico said...

Bonjour,

Voici une vidéo d'un camp:
http://www.dailymotion.com/video/k4xjSvM7VZHlZIVALe

et un article de l'autre camp :
http://comite-de-salut-public.blogspot.com/2009/01/rtablissons-les-faits-rien-que-les.html

Maintenant, comme dans tout extrêmisme (nécessaire?)il vaut mieux choisir son camp, car le terrier au milieu du champ de bataille risque vite de devenir inconfortable.

Traroth said...

Difficile de comprendre ce que vous voulez dire. Il va falloir vous montrer plus clair.
J'étais à cette manifestation, et je n'ai pas vu ni néo-nazi ni islamiste, si c'est ça que vous cherchez à dire.
Je parle de l'altercation qu'il y a eu au début de la manifestation, mais ce n'était pas le fait de manifestants, mais d'individus extérieurs venus s'attaquer à ceux-ci, avec la complicité plus ou moins active de la police.